Les COPS, qu’est-ce que c’est ?

Conférences

Nées à la suite du Sommet de la Terre de Rio de 1992, donnant naissance à la Convention-cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques, les Conférences des Parties (COP) sont des sommets sur le climat. Voici ce qu’il y a à savoir sur ce qu’est une COP.

Sujet a lire : Comment choisir son fournisseur d’énergie verte ?

Origine de la COP

La COP ou Conference of the Parties est l’organe suprême de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC), désignant la réunion annuelle, depuis 1995, des États dans le but de mettre en place des objectifs mondiaux pour le climat. Dans le domaine de l’environnement, il en existe 3 : celle sur la biodiversité, celle sur la lutte contre la désertification et celle sur les changements climatiques.

Elle rassemble des représentants gouvernementaux de tous les pays signataires de la Convention. Les divers pays sont représentés par différents ministres et des délégations de négociateurs. Pour la France, par exemple, une équipe de négociation interministérielle composée d’experts venant de certains ministères la représente. Les organisations internationales, les ONG et les représentants de la société civile (entreprises, syndicats,…) peuvent y prendre part en tant qu’observateurs et participent aux réunions ouvertes (groupes de contact et sessions plénières).

Avez-vous vu cela : Quels sont les impacts économiques du changement climatique ?

Le déroulement d’une COP

A la réunion annuelle, organisée officiellement par l’ONU, tous les États signataires de la CCNUCC se rassemblent pendant, généralement, deux semaines. Chaque année, la conférence se tient dans un pays à un autre, suivant un système de rotation de continents. A part les réunions, beaucoup de négociations s’y jouent, nombreuses décisions sont prises et des événements parallèles ou side events ont également lieu (colloques, expositions…). Tout cela pour lutter contre le dérèglement climatique.

En plus de la réunion des chefs d’État et de gouvernements, la COP comprend 2 organes subsidiaires : l’Organe subsidiaire d’avis scientifique et technique (OSAST), fournissant l’appui scientifique, en lien avec le GIEC ; et l’Organe subsidiaire de mise en œuvre (OSMO), vérifiant la mise en œuvre effective des objectifs de la convention par les États.

Les objectifs d’une COP

Dès la première COP, les États ont établi comme objectif la réduction des émissions de gaz à effet de serre. Ainsi, chaque réunion donne lieu à un état des progrès réalisés. Éventuellement, avec cela vient la signature de nouveaux accords. La fonction principale de la COP consiste à rendre opérationnelles les obligations qui sont énoncées dans la Convention. Lors des sommets sont définies toutes les décisions et les procédures à suivre pour combattre le changement climatique.